Pourquoi le métier d’opticien lunetier est-il si intéressant ?

L’un des secteurs professionnels les plus porteurs en France est celui du paramédical. Les besoins dans ce domaine sont sans cesse croissants. C’est donc à raison que de plus en plus de jeunes suivent des formations dans ce domaine. Au nombre des métiers paramédicaux porteurs, il y a celui d’opticien lunetier. Zoom sur ce métier.

Opticien lunetier : quelles missions ?

Déjà, nous devons évacuer cette fausse idée qui confine l’opticien lunetier dans le rôle d’un simple vendeur de lunettes. Certes, ce professionnel paramédical vend des verres médicaux, mais il ne fait pas que cela. Avant de vendre des lunettes ou lentilles de contact suivant une ordonnance délivrée par un ophtalmologiste, il réalise lui-même quelques tests.

Ainsi, l’opticien lunetier effectue des mesures d’optométrie et évalue l’acuité visuelle du client. Il informe également le patient sur les caractéristiques techniques, la qualité et les options des verres. Aussi, il le conseille sur l’entretien du matériel optique.

Pour une personne souhaitant assurer convenablement ces missions, il faut évidemment se former au métier d’opticien lunetier et obtenir les diplômes nécessaires.

Aussi, l’opticien lunetier tient compte de la morphologie du visage du client pour lui proposer la monture adéquate. En ce sens, il lui fait essayer plusieurs modèles de verres. Le professionnel paramédical veille ensuite à la confection de lunettes afin que ces dernières correspondent aux mesures du patient. Au moment de la remise des verres ou lentilles au client, l’opticien lunetier fait les réglages nécessaires. Il assure également le service après-vente.

En outre, l’opticien vend des outils d’entretien des verres, des lunettes de protection solaire, des microscopes, des loupes, etc. Si le métier d’opticien est paramédical, il n’est pas pour autant accessible à n’importe qui. Il faut disposer de compétences requises pour l’exercer.

opticien

Comment devenir opticien lunetier ?

Pour devenir opticien lunetier, il faut suivre une formation sanctionnée par le diplôme de BTS Opticien Lunetier. La formation dure deux ans. Dans certaines écoles, elle est accompagnée d’un stage de 8 semaines en 1ère année. Peuvent s’y inscrire :

  • les étudiants titulaires d’un baccalauréat S ou ES,
  • les étudiants détenteurs d’un baccalauréat L, STI, STL, STMG, ST2S, STAV ou d’un baccalauréat professionnel optique,
  • les étudiants qui désirent se réorienter après les études supérieures.

Notons que la formation de BTS optique se fait également en alternance, une aubaine pour les salariés. Si vous hésitez encore à opter pour cette orientation professionnelle, voici 5 bonnes raisons de devenir opticien(ne) avec le BTS Opticien Lunetier en alternance.

Il est par ailleurs possible de poursuivre la formation d’opticien après le BTS. Il faut alors faire une licence professionnelle qui dure un an. Cette formation complémentaire permet de se spécialiser en contactologie, optométrie ou basse vision. Signalons que l’opticien n’est pas tenu de travailler pour autrui, il est en mesure d’ouvrir une boutique d’optique lui-même.

Opticien lunetier, le salaire

Le salaire d’un apprenti qui suit une formation en alternance pour le BTS Opticien Lunetier peut varier entre 400 et 1 000 euros. Un débutant qui vient d’obtenir son diplôme peut gagner de 1 200 à 1 700 euros par mois.

Un opticien ayant plusieurs années d’expérience à son actif peut avoir jusqu’à 2 500 euros de revenus mensuels. Et lorsqu’il est à son propre compte, cette somme peut atteindre 5 000 euros.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.