Pourquoi les musulmans ne mangent-ils pas de porcs ?

Pour ceux qui ne connaissent pas bien les bases de la religion musulmane et qui se demandent pourquoi les musulmans ne mangent pas de porcs, sachez qu’il s’agit bien plus d’une raison sanitaire que spirituelle. Explications.

Le porc : un animal pas très “sain”

Cet animal a la particularité de manger tout et n’importe quoi pour se nourrir. Il peut aussi bien manger des plantes … que du plastique ou de la viande avarié. En gros, il se nourrit de déchets.

La viande de porc est donc potentiellement pathogène. C’est à dire qu’elle peut être porteuse de microbes et autres bactéries. Et s’il est inscrit dans le Coran, le livre fondateur de la religion musulmane, qu’il ne faut pas manger de porc, c’est pour des raisons sanitaires s’appuyant sur le bon sens.

En effet, à l’époque où a été écrit le Coran, les frigos n’existaient pas et donc il était potentiellement compliqué et dangereux de conserver de la viande de porc. Pour éviter les risques sanitaires, la viande de porc a donc été interdites dans les textes fondateurs du Coran.

Il y a aussi des raisons économiques à cette décision. Cette viande demande aussi une cuisson plus importante pour justement tuer ces potentielles bactéries et compte tenu aussi de son épaisseur. Et les combustibles utilisés pour la cuisson n’étaient pas si abondants à l’époque non plus.

Enfin, le porc ne peut pas être égorgé tout simplement car il n’a pas de cou. C’est une caractéristique physique particulière du porc. Or il est préférable de tuer un animal par hémorragie plutôt que par blessure d’un organe vital car dans ce cas le sang peut provoquer une contamination des organes par de l’acide urique. Un phénomène qui peut également être dangereux pour la santé.

Est-ce la seule religion à interdire le porc ?

Non, absolument pas ! D’autres religions se sont développées dans le même état d’esprit et dans les mêmes conditions d’hygiène. Le porc est également évoqué dans l’Ancien Testament comme un animal “impur” et donc les chrétiens et les juifs ne devraient pas en manger non plus.

“Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur. Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts.” (LIVRE DU DEUTÉRONOME 14.8)

Aujourd’hui, un chrétien peut-il manger du porc ?

L’interdiction issue de l’Ancien Testament visant à ne pas manger de porc est un précepte de la loi. Mais le Seigneur ajoutera ceci :

« Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme; mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme ».

Donc pour le coup c’est l’interprétation a postériori qui apporte cette différence dans la pratique religieuse.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.