Comment chanter quand on manque de souffle ?

Quand vous vous entraînez à chanter, vous ressentez une gêne qui survient assez fréquemment, parce que vous n’avez pas suffisamment de souffle. Afin de réussir à rester juste tout au long d’une chanson tout en se sentant parfaitement à l’aise dans l’exercice, quelques bonnes pratiques peuvent vous aider à mieux respirer : les voici en bref.

Adopter une bonne hygiène de vie

Si vous prenez des cours de chant à domicile et que vous vous sentez toujours essoufflé, commencez par vous poser les bonnes questions : avez-vous l’habitude d’être rapidement à bout de souffle dans vos activités quotidiennes ? Il est tout à fait normal de rencontrer des difficultés pour chanter sur la durée si vous avez déjà des problèmes d’endurance pour monter des escaliers, par exemple.

Dans ce cas, le problème ne vient probablement pas du chant en lui-même : il peut être pertinent de penser à votre consommation de tabac, car si vous fumez, vous réduisez vos capacités respiratoires. En parallèle, afin d’être plus tonique et de tenir sur la durée, il faut veiller à dormir suffisamment et à conserver une bonne hygiène de vie.

Travailler sa position

Vous pouvez suivre quelques exercices de respiration sur YouTube dans le but de vous perfectionner. Mais gardez bien à l’esprit que si vous ne soignez pas votre position, vous ne vous donnerez jamais les moyens d’avoir davantage de souffle.

En ce sens, il faut toujours veiller à garder les épaules détendues, sans les lever ou les crisper. Au niveau du ventre aussi, il est indispensable de se sentir parfaitement relaxé, car c’est ici que tout se joue.

Pour rappel, toute la ceinture abdominale (le diaphragme, mais pas que) est engagée au moment de chanter. Quand elle n’est pas suffisamment décontractée, il est tout à fait logique de se sentir bloqué au niveau du souffle. Pour corriger cela, quelques exercices de détente peuvent être utiles.

Muscler son diaphragme

Dans le but de maximiser votre souffle, vous pouvez vous astreindre à effectuer régulièrement des exercices pour muscler votre diaphragme, un organe stratégique dans la pratique du chant. Pour cela, commencez par inspirer profondément par le nez, puis gonflez le ventre, avant de faire ressortir vos poumons puis votre gorge pour finir.

Quand vous êtes « plein d’air », débutez l’expiration en répétant le son « zzzzz » brièvement et sans reprendre votre respiration. Faites-en sorte de vous « vider » de votre air le plus lentement possible. Si vous effectuez l’exercice de manière efficace, celui-ci peut vous faire ressentir un petit tiraillement dans le ventre : cela signifie que vous avez bien travaillé.

Savoir bien ouvrir la bouche en chantant

Cela semble évident, mais beaucoup de chanteurs trop timides n’ouvrent pas suffisamment la bouche pour avoir une bonne respiration. Afin d’avoir tout l’air nécessaire pour être à la fois juste et performant, il est indispensable d’avoir l’ouverture la plus grande possible.

Si vous n’arrivez pas à le faire intuitivement, vous pouvez vous entraîner en ayant à l’esprit que votre bouche doit être aussi ouverte qu’au moment de bâiller. Il ne faut pas aller plus loin, au risque de forcer sur les muscles et de vous faire mal.

Au moment de vous échauffer, n’hésitez pas à effectuer quelques vocalises en faisant comme si quelque chose était coincé dans votre gorge, cela vous incitera à ouvrir la bouche plus naturellement.

Tous les problèmes de souffle au chant peuvent généralement se résoudre assez facilement, en identifiant la cause et en choisissant les exercices adaptés. Si vous rencontrez des difficultés, demandez les conseils avisés de votre professeur particulier.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.