Comment fonctionne une machine de fraisage ?

Grâce à la technique du fraisage, il est possible de réaliser des pièces industrielles de haute précision. Quel est l’intérêt d’une telle machine et surtout, comment fonctionne une machine de fraisage ?

Le fraisage, c’est quoi ?

Le fraisage est un processus technique de fabrication basic réalisé par une machine CNC. Ce procédé consiste à enlever de la matière d’un bloc, en général de l’acier ou de l’aluminium, sous la forme de copeaux.

Cette action est rendue possible grâce à la combinaison parfaite de deux mouvements :

  • la rotation de l’outil « coupe »
  • l’avancée de la pièce à manipuler

Néanmoins, actuellement, on a également un déplacement de l’outil par rapport à la pièce, lequel peut s’effectuer dans presque n’importe quelle direction.

A ce jour, il existe de nombreux modes de fraisage différents. Voici les plus connus et les plus utilisés dans le monde industriel à l’heure actuelle :

    • le fraisage de profil dit “de forme”
    • en bout dit “de surfaçage”
    • combiné dit “de profil et en bout”
    • le tréflage

Quelle machine utilisée ?

C’est à partir du plan de la pièce et sur la base des impératifs de production que l’on choisit le type d’opération et d’outil de fraisage. Les méthodes conventionnelles doivent toujours ici être remises en question du fait des perspectives nouvelles ouvertes au fraisage en raison des développements intervenus au fil des années.

Lorsqu’il est décidé qu’une pièce doit être conçue par fraisage, il faut alors choisir la machine appropriée.

Une fraiseuse est une machine-outil utilisée pour usiner des pièces mécaniques de manière précise, que ce soit à l’unité ou en série. Ce modelage se fait par enlèvement de matière à partir de blocs ou parfois d’ébauches estampées ou moulées, à l’aide d’un outil coupant nommé fraise.
Pour concevoir des pièces avec un objectif de précision, il est souvent conseillé d’utiliser une fraiseuse à commande numérique (cnc). CNC signifie : Computerized Numerical Control.

Elle dispose d’une fonction de contrôle informatique. Ce contrôle s’effectue par le biais d’un automate programmable ou d’une base PC. Les différents ordres nécessaires à la fabrication d’une pièce sont donc envoyés grâce à des programmes numériques.

Les avantages du fraisage sont les suivants :

  • rendement élevé
  • bon fini de surface
  • haute précision
  • importante  souplesse au niveau de la génération de différentes formes.

Le plus souvent, le fraisage est utilisé pour produire des surfaces planes, des épaulements et des gorges, mais son efficacité en contournage va croissante grâce à l’utilisation des techniques CNC.

Lorsque le programme est lancé, la machine effectue automatiquement toutes les opérations.

Alors que les fraiseuses et mortaiseuse sont souvent utilisées pour faire des rainures et mortaises, des tours CNC sont utilisées la production en série de composants en bois cylindriques, qui sont nécessaires pour fabriquer des jouets par exemple.

Enfin, la matière et les dimensions de la pièce recherchée, la stabilité, le fini de la surface et la puissance disponible sont des facteurs plus liés à la machine et à la méthode d’usinage en particulier. Alors que ceux dépendant de l’outil incluent une avance par dent suffisante, un minimum de deux arêtes simultanément engagées et une bonne capacité d’évacuation des copeaux.

Lorsque la qualité du fini de surface augmente, les coûts d’usinage font la même chose. Il est donc important de spécifier les paramètres de structure superficielle, compte tenu des exigences propres aux pièces concernées.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.