Comment éviter les erreurs en posant un parquet flottant ?

Si autant de personnes préfèrent la pose de parquet flottant, cest bien sûr pour une très bonne raison. En effet,  en plus d’être plus rapide et plus facile, la pose de parquet flottant revient moins chère que celle du parquet en bois massif.

Voilà les principales raisons de l’engouement des consommateurs par rapport à ce choix. Seulement, cette option ne convient pas à toutes les situations. Avez-vous pris le soin de bien choisir le parquet qu’il faut à telle ou telle pièce ? Disposez-vous de la bonne sous-couche ? Voilà autant de questions que vous devez vous poser pour faire un choix avisé. Dans tous les cas, voici pour vous 3 erreurs que vous devez absolument éviter lorsque vous voulez poser un parquet flottant.

Première erreur : Poser le parquet flottant dans le hall d’entrée ou à la cuisine

Si vous posez le parquet flottant dans le hall d’entrée de votre maison, il perdra rapidement de sa beauté. En effet, les gravillons ainsi que les talons rayeront fréquemment votre parquet et il faudra donc investir à chaque fois dans l’achat d’un nouveau parquet.

En le posant à la cuisine, vous serez appelé à fréquemment poncer votre parquet. Pourquoi ? Tout simplement parce que les éclaboussures huileuses et chaudes ainsi que les objets tombant ne manqueront pas de dégrader votre parquet. Voilà que le parquet flottant n’est pas en mesure de supporter beaucoup de ponçage.

Tout compte fait, ce type de parquet convient davantage à la chambre ou au séjour. Votre parqueteur peut également vous conseiller ce type de parquet pour la salle de bains. Mais  dans ce cas, il faudra que la surface du plancher soit faite de merbeau ou de teck, des essences résistant efficacement à l’humidité.

Deuxième erreur : Poser un parquet flottant fragile dans la chambre d’un enfant

 Très élégant et riche en couleurs, le parquet est aujourd’hui très utilisé dans la rénovation de maison. Mais, si vous le mettez dans une chambre d’enfant, votre bout de choux n’hésitera pas à le mettre à rude épreuve. Pour cela, vous pouvez par exemple opter pour le moabi, une essence plus résistante qui pourra mieux faire face aux agressions.

En outre, vous pouvez également choisir les bois de plancher flottant blanchis ou clairs avec vernis mat ou huilés. Petite précision, prenez toujours le soin de vérifier que le plancher porte une étiquette attestant la qualité de l’air A+. Ce critère reste très important, puisqu’il s’agit d’une chambre d’enfant.

Troisième erreur : Poser un parquet flottant sur un sol qui n’est pas plat

Pour installer le parquet flottant, vous devez veiller à ce que le sol soit suffisamment plat, sans ondulation. Cela est dû au fait que ce plancher a un triple épaisseur, ce qui lui confère sa grande résistance mécanique. Il manque également de souplesse. Alors, gardez à l’esprit que le parquet flottant doit être posé sur un sol régulier.

En commettant l’une de ces erreurs ci-dessus citées, vous pourriez regretter votre choix et cela pourrait d’ailleurs vous coûter cher. Que ce soit dans la chambre ou au salon, vous pouvez désormais pleinement profiter de votre parquet flottant.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.