Pourquoi la surjeteuse complète l’achat d’une machine a coudre ?

Lorsque l’on début dans la couture, la première chose dans laquelle on investit est une machine à coudre. Qu’elle soit mécanique ou électronique, elle permet de coudre n’importe quel type de tissus et réaliser différents points de couture. Que ce soit le point droit ou encore le point zig zag. Seulement, la machine à coudre ne fait pas tout et pour réaliser certaines opérations de manière propre et rapide, vous allez avoir besoin d’une surjeteuse. C’est la machine de complément idéale à la machine à coudre car elle permet en même temps de coudre et de couper les bords pour une finition idéale.

Les caractéristiques de la surjeteuse

La surjeteuse n’est pas formée n’est pas formée de la même manière qu’une machine à coudre classique. Pas exemple, elle ne possède pas de crochet qui va venir attraper le fil de l’aiguille. Le point de surjet est plus complexe et ce sont des pièces appelées boucleurs (supérieurs et inférieurs) qui vont venir emmener le fil au niveau des aiguilles. Selon les modèles de surjeteuse, vous pouvez coudre en 1 ou 2 aiguilles et avec 2, 3, 4 voir même 5 fils pour réaliser certains points plus spécifiques.

L’objectif principal de la surjeteuse est de venir assembler 2 pièces de tissus. Ainsi, lors d’une même opération, la machine vient coudre de manière propre les deux pièces ensembles. De plus, la surjeteuse possède un jeu de couteau très aiguisé qui va venir couper le tissu à ras du point pour une finition impeccable et rapide. C’est le couteau supérieur et le couteau inférieur qui permettent cela.

La majorité des surjeteuses actuelles possèdent également le transport différentiel de la griffe d’entrainement qui permet de coudre les matières les plus fines et plus compliquées sans qu’elles froncent. Cela est particulièrement vrai et adapté pour les matières qui s’étirent comme le stretch ou le jersey par exemple.

Les principales marques de surjeteuse

Ce sont principalement les mêmes marques qui dominent le marché de la surjeteuse que celui de la machine à coudre. Ainsi, on retrouve les célèbres géants de la couture comme SINGER, JUKI, BROTHER ou encore PFAFF. Mais quelques autres marques tirent également leur épingle du jeu comme BERNINA, NECCHI, BABYLOCK ou encore JANOME et ELNA.

Comment choisir une surjeteuse

Comme de nombreux produit, les prix peuvent être très variables pour les surjeteuses avec des entrées de gamme entre 250€ et 350€ jusqu’à des modèles haut-de-gamme pouvant coûter plus de 1000€.

Vous pouvez retrouver les tests et avis complets des principaux modèles actuels de surjeteuse sur le site spécialisé https://ma-surjeteuse.com/.

Les caractéristiques qui font varier le tarif d’une surjeteuse sont les suivants :

  • La méthode de l’enfilage selon qu’elle soit manuelle ou entièrement automatique.
  • Le nombre de points que peut réaliser la surjeteuse
  • La puissance et le niveau sonore de la machine
  • La présence ou nom du différentiel
  • Les options disponibles
  • Les accessoires vendus avec la machine.

Si vous débutez, il existe de très bonnes machines comme la JUKI MO-4S. Si vous avez un peu plus de budget, la MO-654DE ou les modèles de chez BROTHER sont également d’excellentes machines.

Faites vous d’abord la main avant de vous orienter vers des modèles haut de gamme avec beaucoup plus de possibilités et terme de couture et de confort d’utilisation.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.