Comment va fonctionner Google Pay ?

Trois ans après son lancement aux Etats-Unis, Google Pay est enfin disponible en France. Les utilisateurs n’auront désormais plus besoin de sortir leur carte bleue pour régler leurs achats.

Google Pay est une application mobile qui permet de payer plus rapidement en ligne ou en magasin en apposant simplement son smartphone sur le terminal. Toutefois, tout le monde ne peut pas en profiter dès maintenant en raison de contraintes logistiques.

Un paiement simplifié jusqu’à 30 euros

En magasin, Google Pay reprend le même fonctionnement que le paiement sans contact. Il est possible de payer de cette manière dès lors que la borne de paiement dispose de la technologie NFC. Pour les transactions dont le montant est inférieur à 30 euros, il suffit de réveiller son smartphone puis de l’apposer sur la borne, comme un paiement sans contact ordinaire.

Pour le business en ligne, certains sites offrent la possibilité d’utiliser Google Pay à leurs clients. Une simple authentification par empreinte digitale peut suffire à valider la transaction. Ce service est accessible aux smartphones fonctionnant a minima sur Android 5.0 Lollipop.

Très peu de banques partenaires

Pour le moment, ce lancement manque encore de partenariats. En effet, Google Pay est accessible à condition d’avoir un compte dans l’une de ces banques : Boursorama Banque, Revolut ou N26. Les applications de paiement mobiles Boon et Lydia sont également compatibles avec cette solution.

Autrement dit, Google n’a pas encore convaincu les banques traditionnelles. Ce manque de partenaires est d’autant plus surprenant que l’entreprise américaine ne facture pas ce service contrairement à Apple Pay qui peut compter sur des établissements bancaires classiques.

Il s’agit du seul point noir de ce projet mais la firme américaine ne devrait pas avoir de problème à convaincre les banques si les premiers tests sont concluants.

google pay

Des transactions sécurisées

Google a tenu à rassurer les utilisateurs quant à la sécurité des transactions bancaires réalisées par l’intermédiaire de son application. Toutes les coordonnées bancaires sont chiffrées et stockées dans des data centers spéciaux. Via Google Pay, chaque utilisateur peut visualiser les dix dernières transactions réalisées avec son nom, le montant, le lieu et les derniers chiffres de la carte. En cas de vol, il est ainsi possible de supprimer ses données à distance.

Par ailleurs, Google a garanti qu’il ne ferait pas de ciblage publicitaire à partir des données fournies par les utilisateurs. La firme a indiqué qu’elle souhaitait désormais étendre ce service aux sociétés de transports comme la RATP par exemple.

L’objectif est clair : faire de l’application Google Pay un service de masse

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de Google Pay.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.