Comment fonctionnent les Rayons X lors d’une radiographie ?

Aujourd’hui voyons comment l’Homme a pu découvrir et maîtriser les Rayons X ainsi que leur fonctionnement lorsque l’on effectue des radiographies.

Depuis de nombreuses décennies à présent, il est devenu banal de se rendre au sein de certains lieux médicaux afin de passer des radios lorsque l’on s’est fracturé un os. Cependant, la maîtrise que l’homme a acquise en termes de maniement des Rayons X est tout simplement remarquable. Il est au contraire important de savoir la complexité de ces rayons afin d’être en mesure d’apprécier davantage les progrès que l’être humain a su faire.

Comment a-t-on découvert les Rayons X ?

Les Rayons X furent découverts par le physicien allemand Wilhelm Röntgen en 1895. Ce physicien de 50 ans, alors aguerri, effectuait des expériences sur la cathode et les rayons émis par cet appareil que l’on appelle rayons cathodiques. Si les rayons cathodiques étaient déjà largement connus à l’époque, le physicien Röntgen s’intéressait à leur capacité à transpercer certaines matières. Il avait en effet remarqué que ces rayons pouvaient passer à travers certains tubes en verre jusqu’à atteindre quelques centimètres au-delà. Cependant, tout bascula dans la soirée du 8 Novembre, il réitère la même expérience en plaçant cette fois ci un cache en carton noir entre la cathode et le tube.

C’est alors qu’il s’aperçoit d’une réaction sur un écran recouvert de platinocyanure de barium placé derrière le tube. L’écran devenait fluorescent. Il comprit que ça ne pouvait pas être les rayons cathodiques qui pénétrerait le tube et atteindraient cette distance. Il éloigna l’écran, encore et encore, la réaction se produisant à chaque fois. Il essaya alors de placer des objets entre le tube recouvert de carton noir et l’écran recouvert de baryum plus loin.

Du papier, de l’aluminium, du bois et même un livre de mille pages, l’écran posé plus loin était toujours fluorescent. Röntgen se rendit alors compte qu’il ne s’agissait alors plus d’un simple rayon cathodique, ce rayon associé à ce cache en carton noir devenait un autre rayon, cette fois-ci beaucoup plus pénétrant et inconnu jusqu’alors. Le physicien décida alors de l’appeler rayon « X » en référence à l’inconnue en mathématique.

Comment fonctionnent les Rayons X pour les radiographies ?

Le premier cliché radiographique date de d’à peine plus d’un mois suivant la découverte des Rayons X et a été effectué par le même physicien allemand, monsieur Röntgen. Il décida de simplement poser la main de son épouse entre le tube de la même expérience et en y plaçant cette fois ci une plaque photographique derrière la main. On y distingue alors déjà très facilement tous les os ainsi que la bague de la femme. Le corps médical pris rapidement conscience de l’intérêt que peuvent avoir ces rayons et ce procédé pour la médecine. L’imagerie médicale s’est alors rapidement développée depuis ce premier cliché. 

Seulement, comment les Rayons permettent-ils d’obtenir une image des os dans le corps ? 

Bien que paraissant complexe à première vue, le fonctionnement de la radiographie est en réalité relativement simple. Le Rayon X est d’abord émis d’un foyer, ce foyer étant un filament de tungstène que l’on chauffe électriquement. Un fois chauffé, ce filament va émettre un rayon d’ondes électromagnétiques de courte portée, étant le fameux Rayon X.

En direction de ce rayon, un récepteur de couleur sombre est placé afin de recevoir les ondes qui vont s’imprimer sur ce dernier grâce à ses propriétés photographiques. Enfin, entre ces deux éléments, on place le corps du patient, du moins la partie du corps qui nécessite d’être visualisée afin d’obtenir la radio.

Les rayons X pénètrent très facilement la peau mais beaucoup moins les os, du fait de leur densité. C’est grâce à cette différence de pénétration que l’on obtient un rendu visuel de nos os, le récepteur reçoit beaucoup moins de Rayons X aux endroits précis des os, étant donné qu’ils ont été atténués. Cela permet donc d’obtenir une zone plus claire sur l’image à ces endroits précis et qui représente donc parfaitement les os du patient.

Conclusion

En résumé, les Rayons X et leur maîtrise ont permis au monde médical d’effectuer d’énormes progrès en matière de soins et de gestion du rétablissement des patients blessés. Le maniement des Rayons X s’est aussi développé pour être utilisé dans d’autres domaines comme la sécurité dans les aéroports. En bref, bien qu’ayant été découverts par hasard, les Rayons X ont apporté beaucoup à notre société et ceci depuis maintenant plus d’un siècle.

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.