Comment bien choisir son revêtement de sol de cuisine ?

La cuisine est une des pièces maîtresses d’une maison car elle assure en grande partie la vie des gens qui y logent. Si elle s’est longtemps cantonnée à la stricte préparation des repas, aujourd’hui, elle sert aussi à prendre les repas et éventuellement recevoir des invités. Cela implique la nécessité d’un soin particulier dans le choix du revêtement des sols de cuisine.

Contraintes à considérer pour les sols de cuisine

La cuisine est une pièce humide même si elle est moins exposée à l’eau que la salle de bain par exemple. Et compte tenu du niveau d’hygiène à y maintenir, son sol est souvent lessivé. Elle connaît également des fréquentations élevées, dues à la préparation et la prise des repas. En effet, la préparation des plats est régie par le triangle de préparation qui consiste à faire des allers-retours entre le poste de stockage (généralement le réfrigérateur ou le congélateur), le poste de lavage (l’évier) et la zone de préparation/cuisson (le plan de travail et la plaque de cuisson). Les passages sont aussi nombreux au moment de la prise des repas. Le type du sol de cuisine est donc à bien étudier.

cuisine

Différentes sortes de revêtement de sol pour la cuisine

Deux types de revêtements de sol intérieur sont donc adaptés aux cuisines :

  • Les revêtements plastiques : Ce revêtement est en général à base de PVC (polychlorure de vinyle). Il est présenté en rouleau ou en dalle. Il s’invite aisément en cuisine grâce à sa large diversité de choix esthétiques et surtout à ses caractéristiques techniques appropriées aux sols de cuisine.
  • Les carreaux de céramique : C’est un des revêtements les plus anciens et les plus courants recommandés dans les pièces humides. Il est parfait pour la cuisine en raison de sa facilité de nettoyage. De plus, le marché offre aujourd’hui un grand choix de couleurs, de motifs et de texture.

Finitions à soigner pour le sol de cuisine

L’une des fonctions premières d’un revêtement de sol de cuisine est d’assurer l’étanchéité. Pour ce faire, les finitions à soigner concernent :

  • Le raccord de chaque pièce de revêtement : Il s’agit du jointoiement des carreaux ou du collage des lés ou dalles de vinyle
  • La plinthe : Elle est constituée le plus souvent du même matériau que le sol et empêche l’infiltration d’eau dans les murs.

Choisissez donc avec minutie le revêtement du sol de votre cuisine afin de la faire resplendir techniquement et esthétiquement !

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.